Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

03. Première séance de dédicaces : Paris, jours de grève...

Publié par Marie-Pierre Blanchet

Mon aventure promotionnelle pour Intrépide Marie Chaussette débute au salon AUTONOMIC, Paris, Porte de Versailles.

Le 11 juin 2014, 6H30 départ pour la gare de Montpellier, le ventre vide. Jour de grève, pas de TGV avant 9H24, deux heures d’attente. Aïe ! Le petit déjeuner chez Paul tombe bien, je suis affamée. Tandis que j’avale mon croissant et mon café au lait, un agent de SNCF arrive avec un nouveau billet pour le train suivant, pas besoin de se décarcasser. C’est quand même bon de se faire servir ! Toilettes payantes, on passe incognito : le fauteuil roulant et ses avantages.

Enfin l’heure ! Accompagnée de Vincent, un de mes assistants de vie, je monte dans le train. Pendant le voyage, je lis L’élixir d’amour d’Eric-Emmanuel Schmitt, un petit roman savoureux. Arrivée à Paris gare de Lyon, j’ai très envie de faire pipi. Petite anecdote rigolote : une boule à facettes projette ses lumières multicolores sur les murs des toilettes pour les personnes en situation de handicap. Je trouve que c’est la classe ! 60 cents pour aller en boîte ! Qui dit que la SNCF ne fait pas d’effort ?!!

Maintenant, nous voici dans un labyrinthe. Où se trouve la station du bus numéro 14 ? Les ascenseurs cachés dans les recoins de la gare nous compliquent la tâche. Au bout de trois quart d’heure, nous sommes enfin devant la station et nous montons dans le bus, contents d’avoir trouvé le bon itinéraire. Puis prendre le tram direction Porte de Versailles est une partie de rigolade, accessible jusqu’au bout des rails.

Nous arrivons à 15H au salon AUTONOMIC, je suis déjà HS. Bon, il va falloir assurer pour la toute première séance de dédicaces ! Partons à la recherche de la librairie du salon ! Ah, la voici ! Déception immédiate : peu avenant et à l’écart des autres stands. Nous sommes tout de même bien accueillis. Et c’est parti pour deux heures de dédicaces avec une dizaine de livres devant moi.

03. Première séance de dédicaces : Paris, jours de grève...

Mes premiers contacts avec mes futurs lecteurs sont très agréables et prometteurs. Je constate que le titre et l’illustration de la couverture attirent les regards et égaient les visages. Je suis heureuse d’apporter autant de sourires et de joies.

Huit livres dédicacés en deux heures ! Meilleures ventes du stand librairie de la journée ! Vincent a assuré sur ce coup-là, nous formons une équipe de choc. Fière, je demande au libraire si je peux revenir le lendemain pour une nouvelle séance de dédicaces. Pas de chance, il n’a commandé que dix exemplaires. Ah dommage ! J’aurais dû me renseigner du nombre de livres commandés avant ma venue, je débute, je retiens la leçon, je ne ferai pas la même erreur aux prochains salons.

Le retour du lendemain gare de Lyon est épique : le premier TGV du 12 juin 2014, à destination de Montpellier, était celui de 18H03. Il y a du people dans le hall de la gare, nous attendons que le numéro du quai s’affiche.

03. Première séance de dédicaces : Paris, jours de grève...

Soudain nous percevons un mouvement de foule, puis c’est la ruée vers le grand serpent métallique. Pas de pitié pour les fauteuils roulants, la bousculade environnante me fait comprendre que je suis comme tout le monde et c’est tant mieux.

Au final, nous réussissons à monter dans le train et partions avec une heure de retard. Vive la grève de la SNCF ! 23H30 : fin du périple ! Petit verre de cidre bien mérité avant d’aller se coucher.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog